Le programme d’open-data de la SNCF permet d’analyser les événements de sécurité ayant lieu sur le réseau français métropolitain.

Cette visualisation concentre son attention sur les principaux risques ferroviaires définis par l’autorité nationale de sécurité du réseau ferré national : l’établissement public de sécurité ferroviaire (EPSF). Les risques majeurs étant les collisions et les déraillements. La tendance générale est nettement à la baisse depuis 2014, témoignant d’une meilleure maîtrise des sujets de sécurité par l’opérateur national.

Quelques points retiennent notre attention :

  • On recense plus de 60 excès de vitesse supérieur à 40 km/h,
  • Les actes de malveillances restent réduits à quatre seulement en moyenne par an,
  • Les données ne permettent pas d’identifier les incidents de nature informatique comme ceux subit en décembre derniers par un grand nombre d’usagers de la gare Montparnasse.

Utilisez la carte pour savoir si vous risquez cet été de voyager dans une zone à risques en sélectionnant un type d’événement en bas à droite ou un point directement sur la carte.